• KATALIZE

Comment livrer à l’heure les projets clients dans une activité d’Engineering to Order ?

De nombreuses sociétés sont confrontées au même défi … livrer leurs clients à l’heure. Concentrons-nous un moment sur les spécificités des activités que l’on peut qualifier d’Engineering to Order. De quoi s’agit-il exactement ?


Nous parlons ici des entreprises industrielles qui doivent adapter des briques techniques et solutions, produits et technologies, pour répondre aux besoins de clients divers sur des applications similaires. Il s’agit donc d’adapter la conception de machines, d’équipements, de systèmes hardware et software afin de répondre aux besoins spécifiques d’un client. Les entreprises agissent alors majoritairement sur la taille de l’installation, les options de configurations et les conditions d’interfaçage avec les installations clients. Nous qualifions ainsi d’Engineering to Order les activités des entreprises qui fabriquent des machines spéciales sur mesure telles que les systèmes de stockage ou de production d’énergie renouvelable (stockage sur systèmes de batteries, fermes photovoltaïques, etc…), la customisation de véhicules et d’engins spéciaux, les machines-outils spécifiques, des lignes de productions sur mesure, etc…

Pour ces entreprises, livrer leurs clients à l’heure nécessite de réussir à enchainer une multitude de tâches : adapter la conception des produits et systèmes aux cahier des charges clients, fabriquer sur mesure en intégrant toutes les contraintes de Supply Chain et enfin installer et assurer la mise en service ou le commissioning des équipements sur le site client.


Les défis à relever sont nombreux … nous avons recensé les principaux en fonction des phases de réalisation des projets :


En phase de Tendering / Réponse à appels d’offres :

  • Le défi de s’engager très tôt sur des délais qui dépendent en partie du client, dans des scopes de responsabilités partagées (mise à disposition d’énergie, de réseau, d’installation, d’autorisation ou permis, partage des tâches, délais de validation…).


En phase d’Engineering / Conception :

  • Le défi de l’incertitude dans la durée des tâches lors de la conception de systèmes complexes en interface avec le client.

  • Le défi du pilotage des priorités sur des activités de Système Engineering ou d’expertises techniques qui monopolisent les mêmes compétences rares, voire uniques, au sein des portefeuilles de projets engagés en parallèle et qui doivent souvent répondre aux urgences court terme des clients ou des équipes commerciales.


En phase de Production/ Réalisation :

  • Le défi de l’anticipation des commandes, en particulier la gestion des délais des appros longs qui occasionnent souvent des retards conséquents soumis à pénalités.

  • Le défi de la rupture de stocks dans des environnements ou la variabilité de la demande est forte et difficile à anticiper.


En phase d’Installation et de Commissioning

  • Le défi de prévoir l’imprévu, et donc la nécessité d’intégrer des marges dans les délais sur ces opération incertaines.


Bref les défis ne manquent pas. Heureusement des solutions existent pour aider les équipes projets à les relever. Ces solutions s’appuient en partie sur les principes de la Théorie des Contraintes – TOC :


En management de projet :

  • Une homogénéisation des pratiques de la planification projets, l’intégration de marges visibles et pilotées dans les plannings pour absorber les aléas et l’incertitude et garantir les délais contractuels.

  • La prise en compte des ressources contraintes et des capacités réelles des équipes afin de mettre en place des portefeuilles de projets homogènes et cohérents.

  • La mise en place d’un système unique de priorisation capables de donner une réelle visibilité à l’ensemble des métiers et acteurs projets sur les priorités stables à suivre pour finir tous les projets à l’heure.



En Supply Chain :

  • L’intégration d’un système piloté par la demande de réapprovisionnement dynamique des composants et d’engagement des Ordres de Fabrication basé sur les commandes réelles et non plus sur les prévisions de commandes.

  • La mise en place de points de découplages sur lesquels des buffers de stocks sont dimensionnés, pilotés et ajustées de manière dynamiques.


Ces solutions et méthodologies, s’appuient sur des outils dédiés et permettent d’accélérer les flux d’information et les flux de produits dans les organisations complexes afin d’accélérer fortement les capacités productives et d’augmenter le chiffre d’affaires. Elles contribuent également à améliorer significativement la compétitivité des entreprises qui peuvent s’engager sur des délais plus courts et prédictibles et en faire un axe de compétitivité.


Si votre activité s’apparente à l’Engineering to Order, ou si vos projets et votre Supply Chain affichent régulièrement des retards préjudiciables à votre rentabilité et votre développement, nous pouvons vous apporter des solutions pragmatiques et efficaces pour relever vos défis.




#katalize, #TOC, #CCPM, #DDMRP


16 vues0 commentaire