• KATALIZE

Le (re)Design to Cost, en bref

Bien loin des principes du low cost, les méthodes de Design et Redesign to Cost poussent à revenir à l’origine des besoins, choix de conception et solutions d’un produit pour en réduire les coûts.

Le Design To Cost (DTC), ou Conception à Coût Objectif (CCO), propose une approche qui intègre le coût objectif du produit dès les premières étapes de conception. Ce coût objectif décliné du marché est alors considéré comme une performance essentielle du cahier des charges. Dans le cadre d’une démarche DTC, les solutions envisagées sont challengées et évaluées jusqu'à trouver celles permettant d’atteindre la cible de coût.

Grâce à la méthode du Design to Cost, le produit créé répond aux demandes de performance et fonctionnalités du client tout en étant compétitif, avec un coût plus faible.


Le DTC n’intervient pas uniquement sur la conception du produit. 4 leviers permettent en effet d’atteindre le coût cible :

  • Challenger les spécifications et le cahier des charges,

  • Challenger les choix de conception, matériaux et procédés de fabrication,

  • S’assurer d’acheter les composants auprès des meilleurs fournisseurs,

  • Réaliser la fabrication, le montage et les essais au meilleur coût (industrialisation).


Et le Redesign To Cost alors ?


Le Redesign to Cost s’applique aux produits existants. L’approche est similaire mais les marges de manœuvre sont souvent plus réduites : les investissements en outillages ont déjà été réalisés, il faut rester compatible avec le produit de référence, certaines composantes ou technologies du produit ne doivent/peuvent pas être remise en cause… Etant directement applicable sur la production en cours, le Redesign to Cost offre des baisses de coûts plus rapidement.

Les Design et (re)Design to Cost utilisent l’analyse de la valeur (analyse du coût des fonctions au regard de leur utilité pour le client) et l’analyse fonctionnelle (approche fonctionnelle du produit sur son cycle de vie).


Concrètement, un exemple ?


Avec un cahier des charges centré sur le prix, la voiture Dacia Logan, conçue à l’origine pour les marchés émergents, a séduit en Europe. Sur un nouveau design, le constructeur a utilisé des pièces et éléments issus d’autres modèles, dont les outillages étaient déjà amortis. Il a également réduit le nombre de pièces, de composants et l’innovation.


En résultat : un modèle bien moins cher que ses concurrents, sans sacrifier la qualité et fiabilité du véhicule.

Katalize S.A.S., société au capital de 10 000 euros, inscrite au RCS de Paris sous le numéro 823 661 160

2020 - tous droits réservés